Équipes féminines

 

La région se donne pour objectif principal d’organiser des équipes féminines de saison régulière, jouant contre les garçons et, chez les midget, dans le cadre de la ligue inter-régionale féminine. Jusqu’à la puberté (donc, incluant le Pee Wee), il n’existe pas de différence appréciable entre filles et garçons au niveau de la force physique et de la vitesse. On peut donc aisément rassembler les filles et les faire jouer en équipe, contre les garçons, selon le talent général du groupe. Les différences d’ordre physique s’accentuent, et parfois dramatiquement, en division Bantam, mais il demeure tout aussi possible d’y former des équipes féminines. D’habitude, mais pas exclusivement, les équipes féminines sont inscrites en classe B.

 

Dans la plupart des cas, les associations doivent se regrouper pour créer une équipe féminine. Le format 6 contre 6 en Atome B permet plus aisément aux associations de faire cavalier seul, et la région encourage donc vivement la formation d’équipes féminines à ce palier de base. En catégories plus élevées, la région a créé, depuis 2011, des équipes féminines dans le Moustique B, le Pee Wee A et B, le Bantam A et B, et le Midget B. Les filles non domiciliées dans l’association-hôte reçoivent une libération de leur association-mère et paient leurs frais à l’association les accueillant.

 

La région a également le mandat de créer des équipes régionales de sélection la représentant aux championnats provinciaux Moustique, Pee Wee et Bantam de baseball féminin. Les camps de sélection ont lieu à cette fin de la mi-mars à la mi-avril. En général, l’équipe régionale est distincte de l’équipe associative, mais si possible, elle jouera aussi en saison régulière dans une ligue du LSL.

Les Cardinals de West Island (Bantam A) surprennent la ligue du LSL avec une fiche de 11-10-1 en 2017