Les ligues féminines de baseball demeurent rares en Amérique du Nord. Au Québec, la région de l’Outaouais obtient un succès crédible en créant régulièrement des ligues maison en plusieurs divisions; c'est un succès que répéteront plusieurs régions en 2018, mais malheureusement pas au LSL.

En 2015, cependant, naît la première ligue inter-régionale en sol québécois. Il s’agit, plus précisément, d’une division midget au sein de la Ligue de baseball inter-cité métropolitaine (LBICM). La LBICM est une ligue AA, mais la division midget-féminin joue selon la règlementation propre aux simples lettres, et le calibre de jeu se situe pour le moment entre le A et le B. Quelques joueuses des équipes provinciales féminines y ont participé.

 

Le Lac St-Louis forme une des quatre équipes originelles de cette division, avec Lanaudière, Laval et Montréal (remplacée par Rive-Sud en 2017). C'est par l'entremise de l'organisation des Tigers que l'équipe est inscrite. On est prêt à y  accueillir un nombre substantiel de joueuses pour s’assurer d’un alignement viable. Si nécessaire, un camp de sélection formel a lieu en avril.

 

Les Tigers ont été couronnées toutes premières championnes de cette nouvelle division de la LBICM en 2015, et à nouveau en 2017.

Malheureusement, la ligue inter-régionale prend une pause en 2018. On espère la voir renaître en 2019.

On peut consulter le site de la LBICM au  http://www.lbicm.ca

Édition 2017 des Tigers du Lac St-Louis, championne de la LBICM en division midget-féminin.