Les ligues féminines de baseball demeurent rares en Amérique du Nord. Au Québec, la région de l’Outaouais obtient un succès crédible en créant régulièrement des ligues maison en plusieurs divisions. En 2015, cependant, naît la première ligue inter-régionale en sol québécois. Il s’agit, plus précisément, d’une division midget au sein de la Ligue de baseball inter-cité métropolitaine (LBICM). La LBICM est une ligue AA, mais la division midget-féminin joue selon la règlementation propre aux simples lettres, et le calibre de jeu se situe pour le moment entre le A et le B. Quelques joueuses des équipes provinciales féminines y ont participé.

 

Le Lac St-Louis forme une des quatre équipes originelles de cette division, avec Lanaudière, Laval et Montréal (remplacée par Rive-Sud en 2017). C'est par l'entremise de l'organisation des Tigers que l'équipe est inscrite. On est prêt à y  accueillir un nombre substantiel de joueuses pour s’assurer d’un alignement viable. Si nécessaire, un camp de sélection formel a lieu en avril.

 

Les Tigers ont été couronnées toutes premières championnes de cette nouvelle division de la LBICM en 2015, et à nouveau en 2017.

 

On peut consulter le site de la LBICM au  http://www.lbicm.ca

Édition 2017 des Tigers du Lac St-Louis, championne de la LBICM en division midget-féminin.